Respire – Se libérer du tabac

Programme d’accompagnement pour VOUS LIBÉRER DU TABAC facilement et définitivement

Je vous propose un  programme en 7 étapes pour vous libérer facilement du tabac et retrouver du temps et de la vitalité dans votre quotidien.

No more cigarette (focus on cigarette)

Étape 1 : Clarifier les objectifs et solidifier la vision à long terme.

Étape 2 : Identifier les motivations au changement.

Étape 3 : Mise en lumière des bénéfices secondaires liés au tabac pour identifier les résistances au changement.

Étape 4 : Révélation des peurs, des freins et des croyances qui empêchent le changement.

Étape 5 : Passer à l’action: Identifier les étapes concrètes à appliquer au quotidien pour intégrer le changement.

Étape 6 : Ancrer la confiance et le renforcement du processus.

Étape 7 : Clarifier les objectifs et solidifier la vision à long terme.

 

Nous ne travaillons pas sur un substitut du tabac et ne mettons pas un pansement sur un symptôme mais, ensemble, nous agissons sur la globalité de la personne (le corps et l’esprit) et non pas sur une dépendance. Nous allons clarifier vos peurs, vos croyances, vos dépendances et vous permettre de retrouver l’énergie de la joie et la liberté.

 

Déroulement

Votre programme d’accompagnement pour vous libérer de tabac se passe en 3 phases.

  1. Nous prenons contact pour un échange de 30 minutes et fixons la date de VOTRE journée.
  2. Nous passons une journée ensemble pour travailler sur les 7 étapes du programme qui vous libérerons. Pas d’obligation de déplacement ! Votre journée d’accompagnement peut se passer par skype.
  3. Je vous propose un suivi à J+3, J+7 et J+21 par téléphone ou skype.

 

Votre investissement

  • En individuel : 420€
  • En groupe : 197€

Type d’accompagnement

 

Autres modalités de paiement

Vous pouvez régler en deux fois ou trois fois par chèque. Ces chèques, à l’ordre de MERCI LA VIE sont à envoyer 10 jours avant la séance à l’adresse suivante : Merci la vie – Chemin de la Tuilière – 84160 CADENET. Le premier chèque sera encaissé avant la séance. Les autres seront encaissés avec un intervalle d’un mois.

Si vous souhaitez d’autres modalités de paiement, vous pouvez me contacter.

Pour le paiement par virement, la totalité du paiement doit avoir été réglé 5 jours avant la prestation.

 

Si c’est possible pour moi, c’est possible pour vous

P1210925Alexandre Perchaud, un coach qui l’a vécu, raconte :

J’ai été un gros fumeur, pour ne parler que de la cigarette. J’ai fumé pendant 25 ans , avant l’arrêt du tabac. Je fumais en moyenne 2 à 3 paquets de cigarettes par jour ! Ma santé s’en ressentait car les effets du tabac sur mon teint, mon odeur, mon humeur n’étaient pas très jolis. Je ne me rendais pas compte de ce que je faisais subir à mon entourage : l’odeur du tabac froid dans la maison , la voiture , les vêtements etc.. Mon odorat et le goût étaient altérés. Le manque de cigarettes n’était pas possible pour moi. A l’époque je cachais des paquets et des cigarettes dans la maison pour ne jamais en manquer , et quand cela arrivait (souvent le dimanche soir ou la veille des jours fériés), j’étais capable de prendre ma voiture et de faire 50 km pour trouver des cigarettes ! J’ai même et je n’en suis pas très fier, récupéré des mégots dans la maison pour rouler une cigarette avec le reste de tabac, je crois que j’étais vraiment accro. J’étais esclave de cette cigarette et rien que l’idée d’arrêter me mettait en stress:

  • je me jugeais
  • je culpabilisais,
  • je me disais que je n’avais aucune volonté,
  • et que ce n’était pas le bon moment pour arrêter que j’arrêterai pendant les vacances ou quand j’aurai moins de stress au travail, etc..

J’ai essayé d’arrêter plusieurs fois (patch, gum, cachets etc) … mais à chaque fois avec de la frustration, de l’angoisse, de la nervosité, et je reprenais de plus belle ! J’avais le sentiment qu’à chaque arrêt de la cigarette je fumais encore plus à la reprise. A chaque visite chez mon médecin de famille, il me disait : « Alexandre tu devrais arrêter c’est pas bon lalala  …  » Le discours habituel quoi !… et : « tu sais, arrêter de fumer c’est facile! » et moi de lui répondre : »oui c’est ça cause toujours c’est possible pour les autres mais pas pour moi ! » Vivre sans cigarettes cela me paraissait impossible et je trouvais toutes les excuses possible pour fumer, j’avais vraiment perdu ma liberté .

Je crois que si je devais attendre le bon moment pour me libérer du tabac j’attendrais encore.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais moment pour se libérer du tabac . Ce moment c’est MAINTENANT. Auaujourd’hui j’ai oublié que j’ai été fumeur, quand je revois une photo de moi avec une cigarette en main ou à la bouche, j’ai l’impression que c’est une autre personne, et effectivement il avait raison:

Se libérer du tabac c’est facile.

 

 

VOYEZ CE QUE CELA VA VOUS RAPPORTER

Branchez-vous « positif »!

 

Au bout de 20 mn

  •     La tension artérielle baisse et redevient normale.
  •     Le pouls ralentit et redevient normal.
  •     La température des mains et des pieds augmente et redevient normale.

Au bout de 24 Heures

  •     Le monoxyde de carbone est complètement éliminé de l’organisme.
  •     Les poumons commencent à rejeter les résidus de fumée.

Au bout de 48 Heures

  •     La nicotine a été entièrement expulsée de l’organisme.
  •     Les terminaisons nerveuses commencent à se régénérer.
  •     L’odorat et le goût s’améliorent.

Après 72 Heures

  •     Les bronches se relâchent, ce qui facilite la respiration.
  •     La capacité pulmonaire s’accroît.
  •     L’énergie augmente.

1 à 9 mois après

  •     La toux, la congestion nasale, la fatigue et l’essoufflement diminuent.
  •     La voix devient plus claire.
  •     Les cils vibratiles dans les poumons se régénèrent et la capacité de l’organisme de retenir le mucus, de purifier les poumons et de combattre l’infection s’accroît.
  •  Le corps reprend de l’énergie.

Au bout de 5 ans

  •     Le risque de cancers de la bouche, de la gorge et de l’œsophage diminue de moitié. Le taux de mortalité relié au cancer du poumon pour un fumeur d’un paquet par jour diminue également de moitié.
  •     De 5 à 15 ans après avoir cessé de fumer, le risque d’AVC (accident vasculaire cérébral) diminue et se compare à celui d’un non-fumeur.

10 ans plus tard

  •     Le taux de mortalité attribuable au cancer du poumon est semblable à celui d’un non-fumeur.
  •     Les cellules précancéreuses sont remplacées par des cellules saines.
  •     Le risque de cancer de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, de la vessie et du pancréas diminue.

 

 

 

Paiement au comptant :

  • En individuel : 420€
  • En groupe : 197€

Type d’accompagnement